Ouverture de la conférence –débats sur « les services rendus à la population dans les secteurs de l’eau potable et de l’électricité, défis et perspectives d’avenir ».
Article mis en ligne le 6 décembre 2012

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce Jeudi 06 Décembre 2012, Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-président de la République a procédé à l’ouverture de la conférence- débats au Ministère de l’Energie et des Mines sous le thème « Services rendus à la population dans les secteurs de l’eau et de l’électricité. Défis et perspective d’avenir ».
Dans son mot de circonstance, le Deuxième Vice- Président a indiqué que ces journées portes ouvertes organisées par ledit ministère cadrent avec la célébration du Cinquantenaire de l’Indépendance du Burundi, un moment propice pour faire une analyse rétrospective des activités accomplies, les contraintes rencontrées ainsi que les défis à relever en vue de se fixer sur les perspectives d’avenir.
Il a remercié les organisateurs de cet événement important en précisant que le secteur de l’énergie est inscrit dans les priorités du Gouvernement du Burundi en vue de générer des emplois et du développement comme le témoigne le document de Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, deuxième génération (CSLP II).
Il a également indiqué que la REGIDESO a été créée en 1962 pour la distribution de l’eau et de l’électricité dans les zones urbaines (Bujumbura et Gitega) alors que l’AIDR assurait la distribution dans les zones rurales. Toutefois, le Deuxième Vice-Président a souligné que la couverture en eau et électricité reste trop faible, ce qui explique l’existence du délestage
Son Excellence Gervais Rufyikiri a confié que le souci du Gouvernement est de produire de l’eau et de l’électricité en quantité suffisante. Il a fait savoir que les potentialités ne manquent pas car en plus de l’énergie hydroélectrique, le Burundi dispose des potentialités en énergie solaire, éolienne, géothermique et bien d’autres.
Il a confié que les contacts sont en cours pour exploiter d’autres sources d’énergie. « Les projets de construction des barrages ne se réalisent pas en une journée et le Burundi seul ne sera pas capable d’obtenir une solution dans l’immédiat sans le concours de ses partenaires », a-t-il souligné. Il a profité de cette occasion pour remercier les partenaires techniques et financiers et a fait savoir que le Gouvernement du Burundi compte toujours sur leurs engagements.

Calendrier

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8