Le Deuxième Vice-Président de la République rehausse de sa présence les cérémonies de la journée mondiale de lutte contre le VIH/ SIDA
Article mis en ligne le 3 décembre 2012

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Samedi 1er décembre 2012, Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République, s’est joint à la population de la commune Gashikanwa, province Ngozi lors de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Les cérémonies ont commencé par l’inauguration du centre de Prévention de la Transmission de la Mère-Enfant (PTME) du Centre de Santé de Gashikanwa, situé sur la colline Remera. Après cette inauguration, le Deuxième Vice-Président de la République s’est joint à la population de la colline Remera dans les travaux de développement communautaire qui consistaient à planter des avocatiers et des eucalyptus dans les champs du Lycée Communautaire de Remera.

Au cours des cérémonies qui se sont déroulées sur le terrain du Lycée Communautaire de Remera, plusieurs discours ont été prononcés. Le Représentant de l’UNICEF au Burundi, Monsieur Johannes Wedenig, qui a parlé au nom du Système des Nations Unies a félicité le Gouvernement du Burundi pour les efforts consentis en matière de lutte contre le SIDA et surtout pour les progrès enregistrés en matière de prévention de la transmission de la mère à l’enfant et pour les performances réalisées dans la distribution des ARV même si toutes les personnes séropositives n’ont pas été bénéficiaires de ces médicaments.

Il a salué la décision du Gouvernement de distribuer les ARV dans tous les centres de santé, une décision qui contribue à l’accès équitable aux ARV. Le Représentant de l’UNICEF a confié que le système des Nations Unies continuera à appuyer les efforts du Gouvernement afin d’atteindre l’objectif d’une génération sans SIDA.

Le Chargé d’affaires a.i de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique (USA) au Burundi, Monsieur Samuel Watson a confié que le Secrétariat d’Etat américain demande aux leaders partout dans le monde de s’engager vers un objectif d’une nouvelle génération où le SIDA serait éradiqué. Il a souligné qu’à travers l’initiative mondiale en faveur de la santé dite « Global Health Initiative », le Gouvernement américain a fait de la santé pour tous, une des grandes priorités.

Monsieur Watson a également confié que les USA investissent des milliards de dollars dans le traitement et la prévention, aussi bien pour le VIH/SIDA que pour d’autres maladies telle que la malaria. Il a ajouté que les USA ont focalisé leurs programmes sur les femmes, car la bonne santé d’une femme a des répercussions sur celle de toute la famille, et par conséquent sur la société dans son ensemble.

Le Chargé d’affaires a.i de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique (USA) au Burundi a souligné que les USA aident à développer des programmes de santé communautaires intégrés qui incluront plusieurs volets en l’occurrence le test du VIH/SIDA, le conseil et orientation, diagnostique et traitement des maladies sexuellement transmissibles, la prévention de la transmission de la mère à l’enfant et la sensibilisation sur le comportement à risque, en précisant que des programmes pilotes vont être lancés dans quatre province à savoir Kayanza, Kirundo, Muyinga et Karusi.

Monsieur Watson a signalé que les USA sont particulièrement encouragés par les résultats de son programme au Burundi de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant et comptent prochainement en étendre dans les provinces de Bujumbura Mairie, Bujumbura, Gitega et Ngozi.

La Ministre de la Santé Publique et de lutte contre le SIDA, Dr. Sabine Ntakarutimana, a indiqué que le bilan dans la lutte contre le VIH/SIDA est satisfaisant même si les défis restent immenses. Elle a indiqué que seulement 48% des personnes infectées bénéficient des ARV tandis que le taux d’accès à la protection de la mère à l’enfant est de 38% seulement. Dr. Sabine Ntakarutimana a confié que le Ministère de la Santé vient de prendre une décision autorisant les centres de santé à distribuer les ARV et les médicaments contre les maladies opportunistes.

Dans son allocution de circonstance, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a indiqué que les progrès dans cette lutte sont très remarquables au regard de l’augmentation des centres de distributions des ARV qui sont actuellement au nombre de 129 à travers tout le pays alors qu’ils étaient au nombre de quatre en 2003 et en mairie de Bujumbura seulement.

Le Deuxième Vice-Président de la République a confié qu’au 1er décembre 2012, chaque province est dotée d’au moins d’un centre de prévention de la Transmission de la mère à l’enfant. Il a invité la population burundaise à se faire dépister volontairement et de suivre les conseils des médecins. Son Excellence Gervais Rufyikiri a rappelé à la population burundaise que la prévention de la transmission de la mère à l’enfant est en premier lieu la tâche des familles. Pour ce, il a invité les conjoints à répondre au dépistage afin de prendre des décisions concertées qui avantagent les familles.

Dr. Gervais Rufyikiri a également rappelé que la lutte contre le VIH/SIDA appelle d’autres mesures comme une alimentation équilibrée, se faire dépister et l’accès aux soins de santé. Et c’est pour cette raison que le Gouvernement a mis en place la nouvelle Carte d’Assistance Médicale. A ce sujet, il a invité la population de Gashikanwa et partant de tout le pays à adhérer massivement à la CAM afin d’appuyer les initiatives du Gouvernement en matière de santé et pour la bonne santé des familles. Il a également invité la population burundaise à répondre à l’appel du Gouvernement de limitation des naissances pour le développement harmonieux des ménages et du pays.

Le Deuxième Vice-Président de la République a profité de l’occasion pour lancer officiellement les activités du Comité politique de haut niveau chargé de suivre la distribution des ARV qui sera présidé par le ministre de la santé publique et de la lutte contre le SIDA.

Son Excellence Gervais Rufyikiri a remercié le ministère de la santé publique et de la lutte contre le SIDA pour le pas franchi dans la lutte contre ce fléau et a réitéré l’engagement du Gouvernement du Burundi à déployer tous ses efforts afin d’atteindre, l’objectif de 2015, qui est la transmission zéro de la mère à l’enfant et zéro décès pour les enfants naissant des mères séropositives. Il a également remercié les partenaires qui ne cessent d’apporter leurs appuis en la matière, ce qui a d’ailleurs permis l’atteinte de ces résultats satisfaisants. Il leur a demandé de poursuivre les appuis en faveur des Burundais car le chemin reste encore long.

Calendrier

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8