L’état des lieux de la mise en œuvre de la déclaration de politique démographique nationale et la sensibilisation sur le dividende démographique au Burundi à l’agenda d’un atelier de trois jours
Article mis en ligne le 13 avril 2016

par Divine-Claudine
Imprimer logo imprimer

Ce mardi 12 avril 2016, Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Joseph Butore a procédé au Lancement des travaux de l’atelier sur l’état des lieux de la mise en œuvre de la déclaration de politique démographique nationale et la sensibilisation sur le dividende démographique au Burundi.

Dans son discours, le Deuxième Vice-Président a indiqué que la maîtrise de la croissance démographique constitue un défi majeur pour le Burundi car elle exerce une pression sur les maigres ressources naturelles et financières, mais aussi au niveau des infrastructures socio-économiques.

Il a souligné que la fécondité élevée au Burundi occasionne un poids démographique élevé des jeunes car 45 % de la population ont moins de 15 ans, 56% ont moins de 20 ans et l’âge médian est de 17 ans. Cette situation explique la multiplication des besoins, dans les secteurs de la scolarisation, de la santé des enfants et des adolescents, de l’emploi, des loisirs et de la protection sociale.

Son Excellence Dr. Joseph Butore a rappelé que le Gouvernement du Burundi, est plus que jamais, conscient de la gravité des défis démographiques, et de la nécessité d’en tenir compte dans la politique de développement, car la situation démographique actuelle est une contrainte forte sur la planification du développement, ainsi que sur l’environnement.

La réponse du Gouvernement du Burundi face aux défis démographiques se matérialise par le pilier 5, de la Vision 2025, avec comme objectif principal « ramener le taux d’accroissement de la population de 2.5% à 2.0% par an, en 2025 » ; la déclaration de la Politique Démographique Nationale de 2011 ; et l’intégration des variables démographiques dans le Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté, 2ème Génération ; dans le Plan National de Développement Sanitaire ; dans la Politique Nationale du Genre ; et autres plans sectoriels, a martelé le Deuxième Vice-Président.

L’une des stratégies adoptées est d’investir dans la jeunesse, surtout en matière de promotion de la planification familiale et de l’amélioration des services de santé de la reproduction adaptés aux adolescents et jeunes. Pendant ces trois jours, les intervenants dans la mise en œuvre de la déclaration de politique démographique nationale vont échanger sur les résultats des politiques sectorielles en mettant un accent particulier sur le dividende démographique au Burundi.

Son Excellence Joseph Butore remercie sincèrement tous les participants à cet atelier, tous les partenaires qui sont restés fidèles au Gouvernement du Burundi et qui continuent à manifester leur volonté d’accompagner son action pour le bien-être social de son peuple, avec une mention spéciale au Fonds des Nations Unies pour la Population pour ses appuis techniques et financières et son engagement à soutenir le processus de préparation, et d’exécution du Recensement Général de la Population et de l’Habitat, de l’Agriculture et de l’Elevage (RGPHAE), prévue en 2018.

Confer le ficher en PDF pour l’intégralité du discours de Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République.

PDF - 25.5 ko

Calendrier

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Pas d'évènements à venir

A télécharger



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8