Le Deuxième Vice-Président de la République rentre de la France et de l’Afrique du Sud
Article mis en ligne le 7 décembre 2015
dernière modification le 8 décembre 2015

par renovat
Imprimer logo imprimer

Le Dimanche 6 décembre 2015, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Joseph Butore, est rentré d’une mission de travail qu’il a effectué respectivement à Paris, en France et à Johannesburg, en Afrique du Sud.

A Paris, le Deuxième Vice-Président de la République a participé à la 21ème Conférence des Parties, donc les pays qui ont adhéré à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, et à Johannesburg, il a pris part au Sommet du Forum pour la Coopération sino-africaine.

A son arrivée à l’aéroport international de Bujumbura, le Deuxième Vice-Président de la République a confié que la question des changements climatiques requiert l’attention de toute l’humanité. Il a souligné que tous les participants à la conférence ont pris des engagements visant à réduire sensiblement l’émission des gaz à effets de serre qui détruisent l’atmosphère, et maintenir le réchauffement climatique à 2 degré Celsius.

Dr. Joseph Butore a informé que le Burundi, comme d’autres pays de la planète, a eu l’occasion de présenter les actions retenues dans le cadre de diminuer l’émission des gaz à effets de serre, en l’occurrence le reboisement de 8 mille hectares, augmenter et diversifier les sources d’énergie pour que le bois ne continue pas à être la principale source d’énergie pour la population burundaise, et essayer de substituer progressivement l’engrais chimique par la fumure organique.

Il a confié qu’un accord sur le climat est attendu, un accord équilibré, équitable et juridiquement contraignant pour qu’il soit mis en application. Il a également confié qu’à la fin de la semaine, la conférence aboutira à un accord qui intègre les différents souhaits des uns et des autres.

Après Paris, Son Excellence Dr. Joseph Butore a pris part au Sommet Forum pour la Coopération sino-africaine, un sommet qui est arrivé aux résultats qui dépassent les attentes et qui couvrent plusieurs domaines. Sur le plan politique, les participants ont adopté une déclaration commune Chine-Afrique à travers laquelle la Chine et l’Afrique s’engagent à renforcer la concertation non seulement sur les relations Chine-Afrique, mais aussi pour les questions qui ont une sensibilité mondiale, notamment la lutte contre le terrorisme et les changements climatiques, ainsi que la question de réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Au cours de ce Sommet Chine-Afrique, il a été adopté un plan d’action triennal 2016-2018 qui cadre bien avec la politique burundaise en matière de lutte contre la pauvreté et de développement, et qui sera financé à 60 milliard de dollars américains. Il a cité les secteurs qui sont concernés par ce plan, notamment l’énergie, le tourisme, l’agriculture, le commerce, la santé et les infrastructures.

En marge de ce Sommet, Son Excellence Dr. Joseph Butore a eu l’occasion d’échanger avec les différents représentants des pays africains ainsi que les médias et leur a informé de la situation politico-sécuritaire qui prévaut au pays. Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, a également eu l’occasion d’exprimer les remerciements du Gouvernement du Burundi à l’endroit de la République Populaire de Chine pour sa position juste, au conseil de sécurité des Nations Unies, chaque fois que la question en rapport avec le Burundi est évoquée.

Calendrier

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8