Rapport Doing Business 2013 : Le Burundi classé 5ème parmi les dix pays réformateurs de l’année
Article mis en ligne le 25 octobre 2012
dernière modification le 26 octobre 2012

par Isidore
Imprimer logo imprimer

L’amélioration du climat des affaires demeure l’une des grandes priorités du Gouvernement du Burundi. En effet, depuis novembre 2010, début de réflexion au Burundi sur les indicateurs du Doing Business, le Burundi ne cesse d’enregistrer des progrès.
La mise sur pied depuis cette époque d’un comité décisionnel présidé par Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République du Burundi et des Groupes techniques de travail interministériels chargés de proposer des réformes à mettre en œuvre sur les indicateurs du Doing Business a permis la production et la publication d’un premier rapport y relatif au mois de Mai 2011. L’évaluation faite par la Banque Mondiale et la Société Financière Internationale a permis au Burundi d’être classé 169ème sur 183 économies évaluées dans le Rapport Doing Business 2012.
C’est aussi grâce aux différentes réformes très audacieuses initiées que le Burundi a été classé dans ce même rapport, 7ème au monde parmi les dix premiers pays réformateurs de l’année. C’est un classement qui était en contraste avec celui du Rapport Doing Business 2011 qui classait le Burundi au 181ème rang sur 183 économies des pays évaluées.
Fort encouragés de ces performances réalisées en si peu de temps, le comité décisionnel et les groupes techniques de travail ont poursuivi l’initiation et la mise en œuvre des réformes sur tous les indicateurs ci-après : la création d’entreprise, l’octroi de permis de construire, le transfert de propriété, le raccordement à l’électricité, le paiement des taxes et impôts, le commerce transfrontalier et la résolution de l’insolvabilité.
Pour tous ces indicateurs, les procédures, les délais et les coûts ont été sensiblement réduits pour le bénéfice de l’investisseur comme le témoigne le rapport y relatif produit et rendu officiel, le 29 mai 2012 et transmis à la Banque Mondiale et à la Société Financière Internationale pour évaluation dans le Rapport Doing Business 2013.
Une autre réforme très importante initiée en mettre en exergue est la mise en place depuis le 6 mars 2012 d’un guichet unique au niveau de la création d’entreprises, c’est-à-dire en une seule procédure et en 24 heures seulement.
C’est grâce à ces nouvelles réformes initiées et mises en œuvre que le Rapport Doing Business 2013 classe le Burundi 5ème au monde parmi les dix pays réformateurs de l’année et au 159ème rang sur 183 économies évaluées. Il s’agit d’un classement très encourageant qui témoigne de l’engagement et la détermination du Gouvernement du Burundi à toujours aller de l’avant en matière d’amélioration du climat des affaires.
Cette amélioration du climat des affaires a contribué significativement à la promotion de la bonne gouvernance au Burundi à travers la lutte contre la corruption, à la création d’emplois, à la croissance économique et à l’amélioration de l’image du Burundi dans le concert des nations. C’est à ce titre que plus de mille sociétés ont été créées suite à ces réformes et que d’autres sont en cours ou en voie de création.
Pour de plus amples informations veuillez consulter le site ci-après : http://www.doingbusiness.org/reforms/top-reformers-2013

Calendrier

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8