Le Deuxième Vice-Président de la République ouvre officiellement les travaux de l’atelier de validation du rapport provisoire des contributions du pays visant l’adaptation aux changements climatiques
Article mis en ligne le 15 septembre 2015

par Expert
Imprimer logo imprimer

Ce mardi 15 septembre 2015, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Joseph Butore, a procédé à l’ouverture de l’atelier de haut niveau de validation du rapport provisoire des Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN).

Dans son allocution, le Deuxième Vice-Président de la République, a indiqué que dans le cadre des négociations internationales sur le climat et conformément aux décisions de la 20ème Conférence des Parties, les Pays ont été invités à soumettre leurs Contributions Prévues Déterminées au niveau National dans le contexte de l’Accord de Paris 2015.

Il a souligné qu’un des défis auquel le Burundi fait face est la dégradation continue des ressources naturelles et de l’environnement qui affecte notamment la production agricole en entrainant des famines répétitives, les ressources en eau, l’agriculture, l’élevage, la biodiversité en général, les ressources halieutiques et la santé humaine. Bref, le changement climatique affecte tous les secteurs de l’économie nationale, a-t-il ajouté.

Son Excellence Dr. Joseph Butore a mis en relief certains des endroits du pays qui sont les plus vulnérables par les changements climatiques notamment les provinces de Bujumbura, Bubanza et Cibitoke car elles sont les plus exposées et les plus sensibles à l’érosion. En outre, il a confié que tout le Nord du pays présente une forte sensibilité et une faible capacité d’adaptation aux changements climatiques tandis que le Sud-est et le Nord-est du pays sont plus vulnérables à la sécheresse.

Parmi les engagements du Burundi pour réduire les émissions des Gaz à Effet de Serre, le Deuxième Vice-Président a évoqué le reboisement, le remplacement de 100%, à l’échéance 2030, de tous les fours traditionnels à carbonisation et de toutes les cuisinières domestiques traditionnels, la substitution progressive de l’engrais minéral par le compost ainsi que l’augmentation de la production énergétique.

Son Excellence Dr. Joseph Butore a, enfin, réitéré les remerciements du Gouvernement au Programme des Nations Unies pour l’Environnement pour son appui financier, à l’Agence Française pour le Développement, pour l’appui technique, et aux autres partenaires au développement du Burundi qui ne cessent d’appuyer les efforts des Burundais vers le développement durable et inclusif.

Les CDPN donnent dans leur ensemble des informations importantes sur l’effort proposé par la communauté internationale pour faire face aux changements climatiques et montrent des ambitions mondiales en rapport avec les réductions des émissions des Gaz à Effets de Serre requise pour atteindre l’objectif 2° C de la température planétaire. Les pays sont invités à émettre leurs contributions à des degrés divers en fonction de leurs spécificités nationales.

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • ouverture_officielle_atelier-_cpdn.jpg
  • 281.3 ko / JPEG

Calendrier

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Pas d'évènements à venir

A télécharger

  • ouverture_officielle_atelier-_cpdn.jpg
  • 281.3 ko / JPEG



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8