Participation du Deuxième Vice-Président de la République au 9ème sommet des Chefs d’Etat sur les projets d’intégration du Corridor Nord
Article mis en ligne le 8 mars 2015

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce samedi 7 Mars 2015 à Kigali au Rwanda, Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République du Burundi a pris part au 9ème Sommet des Chefs d’Etat sur les projets d’intégration du Corridor Nord. Avaient également pris part audit Sommet les chefs d’Etat du Rwanda, de l’Ouganda, du Kenya, du Soudan du Sud et de la Tanzanie en qualité d’observateur. Le Ministre des Relations Extérieures de l’Ethiopie avait également pris part audit sommet en qualité d’observateur.
Au cours de ce sommet, les Chefs d’Etat ont eu l’opportunité d’apprécier les progrès enregistrés en matière de mise en œuvre des projets d’intégration du Corridor Nord retenus mais également d’être informés sur l’état des lieux de leur mise en œuvre depuis le 8ème sommet des Chefs d’Etat. Ils se sont réjouis des progrès tangibles déjà réalisés. Les projets d’intégration qui intéressent le Burundi sont entre autre : oléoduc pour produits pétroliers, raffinerie de pétrole de Hoïma en Ouganda, commodities exchange, visa touristique unique, usage de la carte nationale d’identité, carte d’étudiant ou d’électeur comme document de voyage, territoire douanier unique, chemin de fer, coopération en matière de défense et sécurité, technologies de l’information et de la communication et financement.
Dans sa déclaration, le Deuxième Vice -Président de la République du Burundi a remercié le Sommet pour l’invitation adressée au Burundi et l’a félicité pour les remarquables progrès déjà accomplis dans la mise en œuvre des projets retenus d’intégration du Corridor Nord.
Il a profité de cette opportunité pour annoncer que le Burundi a décidé de suspendre le statut d’observateur pour participer pleinement aux réunions en qualité de membre à part entière des pays impliqués dans la mise en œuvre des projets d’intégration du Corridor Nord. Le sommet a hautement apprécié cette décision du Gouvernement du Burundi.
Rappelons que le Burundi avait décidé au mois de juin 2014 de suspendre sa participation aux réunions pendant une période de 6 mois et de garder le statut d’observateur. Le prochain sommet des chefs d’Etat est prévu dans deux mois à Kampala en ouganda. Ci-joint l’intégralité du communiqué conjoint du 9ème Sommet.

PDF - 182.1 ko

Calendrier

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Pas d'évènements à venir

A télécharger



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8