Evaluation de l’état de mise en œuvre des actions phares du plan stratégique multisectoriel de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burundi
Article mis en ligne le 11 février 2015

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce Mardi 10 Février 2015, Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République, Dr Ir Gervais Rufyikiri s’est rendu dans la province de Karuzi pour se rendre compte de l’état de mise en œuvre des actions phares priorisées par le Gouvernement dans la mise en œuvre du plan stratégique multisectoriel de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burundi notamment les Jardins potagers et Tippy Tap dans les communes de Shombo et Bugenyuzi. A la même occasion, il a procédé à l’inauguration de l’usine de dépulpage-lavage de café de RUSIMBUKO à Bugenyuzi.
En commune de Shombo, le Deuxième Vice-Président a visité deux ménages et un autre à Bugenyuzi pour voir où ils en sont avec la mise œuvre de ces actions phares. Il a dit être satisfait des résultats déjà enregistrés et a demandé aux autres ménages de faire de même. En guise de remerciement et d’encouragement, chaque ménage a reçu une brouette, une pelle, un bidon de vingt litres, un arrosoir et une houe.
Inauguration d’une usine –coopérative de café
Le Deuxième Vice –Président s’est ensuite rendu à Rusimbuko, dans la même commune de Bugenyuzi pour inaugurer l’usine–coopérative de café où il a félicité les membres de l’association Dusangirumugambi qui ont construit cette usine. Il a également remercié l’association ADISCO pour le soutien qu’elle a apporté à cette association dans la construction de cette dernière. Le Deuxième Vice-Président a fait savoir que le secteur café apporte beaucoup de devises au pays, raison pour laquelle il a appelé les agriculteurs à bien l’entretenir. Le Deuxième Vice-Président a émis son souhait de voir cette usine générer des emplois.
Le Deuxième Vice-Président a prodigué des conseils à la population en rapport avec une bonne alimentation et la propreté dans les ménages pour lutter contre les maladies des mains sales, etc. Il a également invité la population de Karuzi à répondre massivement aux prochaines élections et à bien cohabiter malgré leurs divergences politiques.

Séance de restitution et évaluation sur l’état de mise en œuvre des actions phares à Karusi.
Après la visite de terrain dans les communes de Shombo et Bugenyuzi pour voir l’état de mise en œuvre des actions phares, Son Excellence le Deuxième Vice-Président a tenu une réunion à l’intention de tous les intervenants dans ce domaine en vue de l’appréciation et évaluation de l’état de mise en œuvre de ces actions à travers tout le pays. . La province Karusi a été choisie car étant la première dans tout le pays à mettre en œuvre ces actions phares.
Dans son discours, le Deuxième Vice-Président a dit que cette réunion a pour but d’apprécier l’étape déjà franchie dans la mise en œuvre des actions phares dans toutes les provinces du pays et voir ensemble avec les partenaires du Gouvernement dans quelle mesure susciter l’engouement et l’adhésion de la population ainsi que l’appropriation des autorités jusqu’au niveau communautaire.
Il a profité de cette occasion pour féliciter ceux qui ont fait leurs ces actions phares et qui ont pu sensibiliser les acteurs du niveau communautaire pour l’installation des différents dispositifs. Le Deuxième Vice-Président a demandé aux différents responsables dont le degré d’engagement n’est pas satisfaisant de redoubler d’efforts. Il a également adressé ses remerciements aux différents partenaires qui ne cessent d’accompagner le Burundi dans la mise en œuvre de ces actions.
Après un exposé sur l’Etat de mise en œuvre des actions phares priorisées pour la mise en œuvre du plan stratégique : constats, défis et perspectives, la réunion a constaté que le chemin est encore long car le taux de mise en œuvre de ces actions phares à travers tout le pays reste faible.
S’agissant des causes de ce faible taux, les intervenants dans cette réunion ont mentionné entre autres : le manque de semences, de sensibilisation, d’accompagnement, de coordination par l’administration, de matériel tel que les sacs et la terre, etc. Parmi les recommandations issues de cette réunion figurent l’intensification de la sensibilisation de la population par les voies des ondes pour que la population s’approprie ce programme, une coordination des activités par l’administration. Il a été recommandé aux Directeurs Provinciaux de l’Agriculture et élevage de dresser une liste des semences nécessaires et de la transmettre le plutôt possible au ministère de l’Agriculture et d’élevage qui la remettra à son tour à la FAO qui pourra indiquer les semences disponibles.

Calendrier

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8