Le Deuxième Vice-Président de la République satisfait des performances de l’Office Burundais des Recettes
Article mis en ligne le 20 janvier 2015

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce mardi 20 janvier 2015, Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République Dr Ir Gervais Rufyikiri a effectué une visite dans les différents services de l’Office burundais de recettes (OBR) pour se rendre compte des avancées et défis auxquels fait face cette institution. Il reconnaît que l’OBR a amélioré ses performances même si les défis ne manquent pas.
Le Deuxième Vice-Président a d’abord félicité les services de l’OBR pour l’amélioration des performances qui a permis l’augmentation des recettes collectées et l’amélioration des services rendus aux contribuables. Il a en outre fait savoir que grâce à l’augmentation croissante des recettes collectées, le Gouvernement du Burundi a pu réaliser beaucoup de projets de lutte contre la pauvreté, surtout ceux consignés dans le Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, deuxième génération (CSLPII). Il a cité notamment la gratuité des soins de santé chez les enfants de moins de cinq ans et pour les femmes enceintes et qui accouchent, avec comme résultat la réduction du taux de mortalité chez ces catégories et l’amélioration du bien-être familiale ; la gratuité de scolarité qui a permis l’ accès à l’éducation à tout enfant en âge de scolarisation ; la réalisation de grands projets sans appuis extérieurs, comme la construction de l’hôpital de référence de Karusi déjà opérationnel et le barrage hydroélectrique de Mpanda en cours de construction, etc.
Le Deuxième Vice-Président a rappelé que l’OBR est la réforme économique la plus réussie et qu’il peut servir de modèle à d’autres pays. Cependant, il reconnaît que cette institution fait encore face à de nombreux défis. Il a mentionné notamment les recettes qu’il juge encore faibles par rapport aux potentialités à cause de la fraude qui se fait encore avec la complicité du personnel corrompu, l’informatisation et la modernisation des services, la gestion et la conservation électronique des données, etc. Il a donc invité tout le personnel, du sommet à la base, à appliquer la mesure de « tolérance zéro » à la corruption comme l’a déclaré le Président de la République, chacun au niveau de sa responsabilité et à renforcer la communication à tous les niveaux, c’est-à-dire au niveau interne et avec les contribuables. Aussi, les a-t-il invités à être toujours à l’écoute du citoyen et à ne pas se lasser de répéter une même information si cela s’avère nécessaire.
Son Excellence Gervais Rufyikiri a terminé son allocution en remerciant tous les partenaires techniques et financiers, surtout Trade Mark East Africa pour son appui en équipements et en renforcement des capacités et a sollicité que d’autres appuis soient accordés à l’OBR afin de relever les défis susmentionnés. Et à tout le personnel de l’OBR, il a souhaité une bonne année, pleine d’innovations et de nouvelles mesures allant dans le sens de l’amélioration des performances.
Soulignons que les recettes collectées par l’OBR au cours de l’année 2014 s’élèvent à plus de 655,6 milliards de FBU. Ainsi, a souligné le Commissaire Général de l’OBR, Dr. Domitien Ndihokubwayo, pour la troisième fois dans l’histoire du Burundi, et la troisième année de suite, les recettes ont dépassé 500 milliards de FBU.Parlant des perspectives d’avenir, Monsieur Ndihokubwayo a fait savoir que l’objectif en termes de recettes collectées par l’OBR pour l’exercice 2015 est de 720,8 milliards de FBU, soit une augmentation de 65,2 milliards de FBU par rapport à l’année passée

Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8