Validation du plan d’action pour le développement des cantines scolaires endogènes au Burundi
Article mis en ligne le 13 janvier 2015

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce mardi 13 janvier 2015, Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République, a procédé à l’ouverture d’un atelier d’échange et de réflexion et de validation du plan d’action pour le développement des cantines scolaires endogènes au Burundi.

Dans son allocution, le Deuxième Vice-Président a indiqué que le programme de cantines scolaires endogènes est un programme multisectoriel qui met un accent particulier sur la synergie entre plusieurs secteurs à savoir l’éducation, l’agriculture, la santé et la nutrition en privilégiant l’achat des produits agricoles auprès des producteurs et des commerçants locaux.

Il a souligné que la vision de ce programme est de faire des cantines scolaires endogènes une opportunité pour l’écoulement et la valorisation des produits locaux. « Avec la cette certitude sur le marché d’écoulement, les producteurs sont stimulés à vouloir produire beaucoup en vue de dégager un surplus pour le marché avec comme résultat la monétarisation du monde rural et l’augmentation des revenus des ménages mais aussi la création des emplois », a-t-il martelé.

Le Deuxième Vice-Président a confié que l’objectif à long terme est de faire une transition vers un programme d’alimentation scolaire de qualité sous forme de filet de sécurité susceptible de procurer aux enfants une croissance normale, un développement psychomoteur et de fortes capacités d’apprentissage.

Bien plus, le Deuxième Vice-Président a indiqué que le programme des cantines scolaires communautaires a été identifié par le NEPAD en 2003, comme ayant un impact immédiat sur l’insécurité alimentaire en Afrique et un potentiel pour contribuer au développement à long terme. En outre, le Sommet Mondial des Nations Unies de 2005 a recommandé d’étendre les programmes de cantines scolaires à base d’aliments produits localement comme une des initiatives à impact rapide pour atteindre les Objectifs du Millénaires pour le Développement.

Il a par ailleurs souligné qu’en plus du programme « Education pour tous » en 2005, qui a contribué à l’augmentation du taux de scolarisation au primaire, le Gouvernement du Burundi a initié un programme d’alimentation scolaire en vue de permettre à tous les enfants d’étudier y compris ceux des familles vulnérables suite à l’insécurité alimentaire et la pauvreté et subséquemment faire face aux défis qui hantent le secteur notamment les échecs, les redoublements et les abandons.

Il a indiqué que les besoins sont énormes étant donné que seulement 200.000 enfants des provinces Kirundo, Ngozi et Muyinga sont seulement touchés par le programme de cantines scolaires classiques appuyé par le Gouvernement alors que l’effectif total des écoliers est évalué à plus de 2 millions.

En vue de surmonter défi, il a confié qu’un programme de cantines scolaires endogènes est en cours de réflexion et qu’un mémorandum d’entente entre le Gouvernement du Burundi et le Gouvernement du Brésil pour la coopération dans le domaine de l’éradication de la faim et la pauvreté dont l’un des programmes prioritaires est la promotion des cantines scolaires endogènes a été signé le 14 avril 2013.

Le Deuxième Vice-Président a encouragé les partenaires au développement et tous les acteurs clés à soutenir ces efforts du Gouvernement dans la promotion des Cantines scolaires endogènes.

Il a réitéré les remerciements du Gouvernement du Burundi à l’endroit du Programme Alimentaire Mondial pour son soutien dans l’organisation de cet événement. Il a également remercié tous les partenaires au développement du Burundi pour la meilleure attention qu’ils réservent aux perspectives d’avenir du Burundi en matière de développement social et économique en général et dans la lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire en particulier.

Le Deuxième Vice-Président a enfin sollicité le soutien inlassable des partenaires tant techniques que financiers et a réitéré l’engagement du Gouvernement du Burundi à ne ménager aucun effort dans le développement des cantines scolaires.

Calendrier

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8