Visite du Deuxième Vice-Président de la République en commune Rugombo, province Cibitoke
Article mis en ligne le 28 novembre 2014

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce mardi le 25 novembre 2014, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a effectué une visite de travail en commune Rugombo, province Cibitoke. L’objet de la visite était de se rendre compte des problèmes auxquels fait face la Compagnie de Gérance du Coton (COGERCO) dans l’exploitation de ses réserves cotonnières.

La visite a commencé par la réserve cotonnière de Rugombo, frontalière de la rivière Rusizi. Le Deuxième Vice-Président a constaté que les domaines cotonniers sont menacés par la culture d’autres plantes vivrières alors que la convention entre la COGERCO et les exploitants autorise seulement la culture du haricot qui est une plante associée à la culture du coton. Il a également constaté qu’il y a des personnes qui se sont arrogé le droit de construire les maisons d’habitation dans ces domaines.

Le Deuxième Vice-Président a demandé à la population qui exploite ces domaines de la COGERCO de respecter la convention qui les lie avec cette société. Il a promis que la COGERCO va leur montrer la façon de cultiver le coton dans ces champs de maïs même si cela affecte négativement la production.

Il a fait un appel vibrant à toute la population burundaise qui exploite les réserves cotonnières de la COGERCO de le faire en respectant les décisions convenues avec cette dernière. Il les a invités à remettre ces terres qu’ils se sont illégalement attribuées et d’y cultiver le coton, ce qui facilitera à la nouvelle société AFRITEXTILE (ex-COTEBU) de trouver la matière première nécessaire pour la fabrication des tissus en coton. Il a interpellé les administratifs, les responsables des associations des cultivateurs de coton et la police de collaborer afin de faire respecter de la décision prise de ne plus cultiver d’autres cultures dans ces domaines.

Le Deuxième Vice-Président a ensuite visité l’association des riziculteurs de Rugombo qui est appuyée par le Programme d’Appui Institutionnel et Opérationnel au Secteur Agricole (PAIOSA) ayant une capacité de production de plus 200 tonnes de riz par an. Il les a encouragés à aller de l’avant dans ce projet qui contribue énormément à la réduction de la pauvreté des ménages. Il a demandé au programme PAIOSA d’étendre ce projet dans d’autres provinces du pays étant donné qu’actuellement le programme intervient dans les provinces de Cibitoke, Bubanza, Kirundo, Rutana et Ruyigi.

Le Deuxième Vice-Président de la République s’est dirigé vers la rivière Nyamagana où le programme PAIOSA est en train de construire un barrage hydro-agricole qui va irriguer environ 4000 ha dans les communes de Buganda et Rugombo. Il a constaté que les travaux sont presque terminés sauf les canaux qui vont acheminer l’eau vers les champs. Il a particulièrement remercié le Royaume de Belgique, via la Coopération Technique Belge, pour le financement de la construction de ce barrage qui certainement contribuera à l’augmentation de la production agricole. Le Deuxième Vice-Président a clôturé sa descente par la visite sur la colline Rusorobo en commune Rugombo où va passer le canal de conduite de l’eau en provenance du barrage de Nyamagana. Il a constaté que les orpailleurs constituent une menace pour l’aménagement de ce canal d’irrigation. Il a demandé aux orpailleurs d’arrêter immédiatement les travaux de recherche d’or dans les environs. En terminant, il a invité la population de la province Cibitoke à se faire inscrire au rôle d’électeur afin d’avoir le droit de se choisir leurs leaders.

Calendrier

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8