Kayanza : Le Deuxième Vice-Président de la République clôture la retraite gouvernementale sur la lutte contre la corruption
Article mis en ligne le 17 octobre 2012

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce mardi 16 octobre 2012, Son Excellence Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République a procédé à la clôture de la retraite gouvernementale sur la lutte contre la corruption, qui s’est tenue à Kayanza, du 15 au 16 octobre 2012.

Dans son mot de clôture, Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a indiqué que les travaux de ladite retraite ont été couronnés de succès car ils ont permis aux participants de connaître les tenants et les aboutissants de la corruption au Burundi, les progrès enregistrés, les défis qui restent à relever, les moyens de lutte et les actions à mener par le gouvernement, ses institutions ainsi que la population dans ses différentes catégories. Il a promis que le gouvernement ne ménagera aucun effort en vue de la mise en application de toutes les recommandations issues de cette retraite. Il a par la suite demandé aux Ministres et différents responsables d’en faire siennes et de les répercuter dans leurs ministères et services respectifs en vue d’un combat efficace contre la corruption dans notre pays.
Il a souhaité que cette retraite soit une opportunité de plus pour toutes les structures d’affiner davantage les stratégies de lutte contre la corruption, de renforcer les actions déjà initiées avec comme objectif ultime d’améliorer les performances et partant l’image du Burundi dans le concert des Nations.
Par ailleurs, Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri a confié que le gouvernement encourage et félicite les institutions qui ont déjà fait des avancées significatives dans cette lutte et les exhorte à continuer sur la même lancée en vue d’asseoir la bonne gouvernance dans ses multiples facettes. En outre, il a invité les institutions qui sont encore en arrière à travailler d’arrache pied pour rejoindre le rang des autres ou si possible les surpasser.

Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République n’a pas manqué de remercier tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à l’organisation de ladite retraite, plus particulièrement l’organisation Transparency International et ses experts, les différents facilitateurs et les équipes techniques. Il a également remercié tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux qui appuient les Burundais dans leur combat contre la corruption et contre la pauvreté. Il leur a demandé de poursuivre leurs appuis et d’accompagner le Burundi sur sa voie de promouvoir la bonne gouvernance, la croissance économique et de lutter contre la pauvreté.

Soulignons que la retraite a entre autre recommandé : la sensibilisation des magistrats des tribunaux de résidence, des administrateurs communaux et des élus locaux, des agents et des brigadiers de police sur les méfaits de la corruption ; la mise en place d’une synergie d’actions de lutte contre la corruption ; l’insertion du critère de lutte contre la corruption dans l’évaluation des performances ; l’intégration dans les émissions radiodiffusées ou télédiffusées des questions liées à la lutte contre la corruption et la gouvernance économique, la diffusion des recommandations à tous les acteurs dans la lutte contre la corruption ; l’intégration des valeurs de lutte contre la corruption dans les écoles depuis le cycle maternel ; la sensibilisation de la population burundaise pour un changement de mentalité et de comportement et l’application des sanctions qu’il faut et au bon moment.

Calendrier

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8