Lancement des activités de la Société « Burundi Musongati Mining », SM
Article mis en ligne le 4 octobre 2014

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Jeudi 2 octobre 2014, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, a procédé en Commune Musongati, Province Rutana au lancement des activités de la société mixte dénommée Burundi Musongati Mining (BMM s.m) chargée de l’exploitation du gisement du Nickel de Musongati.

Dans son mot de bienvenue, le Président Directeur Général de Burundi Mining Metallurgy (BMM) International, Dr. Danko Konchar, a indiqué que ce gisement de Musongati a été découvert au siècle dernier lorsqu’en 1972 le gouvernement burundais avec l’appui financier de la Banque mondiale et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a fait les premières études. Bien plus, il a fait savoir que le gisement de Musongati regorge de 150 millions de tonnes de Nickel mais qu’on y observe également la présence d’autres métaux associés au Nickel comme le fer, le cuivre, le cobalt et la platine.

Toutefois, il a confié que 800MW d’énergie sont nécessaires pour exploiter ce gisement ainsi que le chemin de fer pouvant faciliter l’importation du matériel nécessaire et l’exportation de ces minerais vers les marchés étrangers. Pour répondre à cet impératif, il a fait savoir que via la société BMM, la société Kermas va bientôt entamer les travaux de construction d’une centrale hydroélectrique mais entre temps la BMM va commencer l’exploitation en utilisant l’énergie solaire, a-t-il précisé.

Dans son allocution, le Deuxième Vice-President de la République a indiqué que le lancement de cette société constitue un événement inoubliable dans l’histoire du pays, car attendu depuis plus de 40 ans. Il a précisé que le lancement des activités de cette société est un signe éloquent d’une paix recouvrée et de la stabilité du pays. Il a confié que des gisements du Nickel existent également à Nyabikere et Waga mais que le gisement le plus important est celui de Musongati. Il a d’ailleurs souligné que le Burundi figure parmi les 10 pays au monde qui possèdent d’importants gisements de Nickel non encore exploités selon l’étude commanditée par la Banque Africaine de Développement en 2009.

Le Deuxième Vice-Président a souligné que le Burundi attend beaucoup des activités de cette société en vue de la réduction de la pauvreté et de la mise en œuvre des projets et programmes de développement prévus dans différents domaines tels que : l’agriculture et élevage, la santé, l’éducation, la construction de grands ouvrages d’intérêt public comme les barrages hydroélectriques, les infrastructures de transport, la protection de l’environnement, la construction d’infrastructures sociales, le développement du tourisme , la création d’emplois, l’amélioration de l’habitat etc.

Il a en outre fait savoir que le Gouvernement du Burundi reconnaît l’immensité des besoins pour l’exploitation des gisements de Nickel en l’occurrence la disponibilité en grande quantité de l’énergie électrique ainsi que la construction d’un chemin de fer. L’initiation et la promotion du partenariat public privé pour la construction d’une centrale hydroélectrique, les négociations en cours avec la Tanzanie et les partenaires au développement pour la construction d’un chemin de fer qui arrivera à Musongati constituent des exemples éloquents de la volonté, l’engagement et la détermination du Burundi pour la mise en œuvre du projet.

Il a demandé aux responsables de ladite société de travailler d’arrache-pied et avec abnégation et à ces respecter les clauses de la convention. Il a réitéré l’engagement du Gouvernement du Burundi à soutenir le Burundi Musongati Mining s.m dans ses activités.
Le Deuxième Vice-Président a profité de l’occasion pour inviter les investisseurs tant nationaux qu’étrangers à investir au Burundi dans les secteurs diversifiés notamment en profitant du bon climat des affaires et de ses différentes potentialités en matière d’investissement.

Il a enfin demandé à la population de Rutana à rester sereine, à continuer à sauvegarder la paix et la sécurité particulièrement en cette période pré électorale, à ne pas céder à la manipulation et à s’atteler aux travaux de développement.

Calendrier

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8