Lancement du dialogue pays dans le cadre de la préparation des notes conceptuelles à soumettre au Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme
Article mis en ligne le 5 août 2014

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce mardi 05 Août 2014, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiriri a procédé à l’ouverture de l’atelier d’orientation et du lancement du dialogue pays dans le cadre de la préparation des notes conceptuelles à soumettre au Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose etle Paludisme.

Dans son allocution, le Deuxième Vice-Président a fait savoir que le Gouvernement du Burundi a à cœur quela promotion de l’état de santé de la population qui fait partie de ses grandes priorités est étroitement liée à la mise en œuvre du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, deuxième génération et de la Vision « Burundi 2025 ». « C’est pour répondre à cet impératif que le Gouvernement met en œuvre une approche multidimensionnelle fondée sur une synergie intersectorielle tenant compte des orientations stratégiques consignées dans le Plan de Développement Sanitaire pour la période 2012-2015 », a martelé Son Excellence Monsieur Rufyikiri..

Il a, par ailleurs, fait remarquer que l’augmentation sans cesse croissante du budget alloué au secteur de la Santé depuis les cinq dernières années s’inscrit dans l’objectif du gouvernement de promouvoir autant que faire se peut la santé de la population. Aussi,a-t-il ajouté, les mesures de gratuité des soins en faveur des enfants de moins de cinq ans et des femmes enceintes et celle de gratuité des antipaludéens de première ligne s’inscrivent-elles dans le même objectif.

Le Deuxième Vice-Président a invité toutes les parties prenantes à travailler d’arrache-pied, avec abnégation et perspicacité dans le dessein de soumettre dans les délais requis (avant le 15 octobre 2014) des dossiers de demande de financement de qualité, bien documentés, bien argumentés et bien rédigés qui se fondent sur les priorités définies par les populations bénéficiaires elles-mêmes ; ce qui garantira un impact fort des interventions qui est le maître mot du Fonds Mondial dans le cadre de son nouveau modèle de financement.

Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri a réaffirmé la volonté du Gouvernement du Burundi à tout mettre en œuvre pour affecter à la lutte contre les trois pathologies une allocation financière suffisante pour couvrir le financement de contrepartie et à renforcer les stratégies de mobilisation d’autres partenaires pour des financements complémentaires.

Il a enfin réitéré ses sentiments de gratitude à l’endroit du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme pour ses appuis qui contribuent à la réductionde la morbidité inhérente à ces maladies ainsi qu’à tous les partenaires techniques et financiers qui appuient le pays dans les autres programmes et projets de santé visant la promotion de la santé de la population, gage du développement social et économique.(voir l’intégralité du discours)

PDF - 22 ko

Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Pas d'évènements à venir

A télécharger



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8