Le Deuxième Vice-Président de la République lance un appel à la solidarité régionale, africaine et internationale pour faire face aux conséquences de la catastrophe naturelle qui s’est abattue sur la ville de Bujumbura et les localités environnantes
Article mis en ligne le 27 février 2014

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Lors des travaux du 17ème sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement du COMESA qui s’est tenu à Kinshasa , du 26 au 27 février 2014, le Deuxième Vice-Président de la République , Dr Ir Gervais Rufyikiri a eu l’opportunité de s’adresser à ces derniers en leur indiquant que le Burundi participe audit sommet étant encore sous le choc de la catastrophe naturelle causée par des pluies diluviennes du 09 février 2014 ayant occasionné plus de 80 morts et 5000 ménages sans abris ainsi que des dégâts matériels très importants particulièrement dans la ville de Bujumbura et les localités environnantes. Il a à ce titre lancé un appel à la solidarité régionale, africaine et internationale pour faire face aux conséquences multiples générées par ladite catastrophe à travers notamment des appuis en matériel de construction comme les tôles et autres.
Il a par ailleurs porté à la connaissance des Chefs d’Etat et de Gouvernement que le Burundi organisera en 2015 les élections présidentielles, législatives, communales et collinaires et que le Gouvernement du Burundi souhaite que ces élections soient libres, transparentes et équitables et couronnées de succès pour le bénéfice de la consolidation des acquis en matière de paix et de démocratie au Burundi. Il a réitéré les remerciements du Gouvernement du Burundi à l’endroit des ses partenaires aussi bien de l’assistance bilatérale que multilatérale en général et des pays du COMESA en particulier qui l’ont toujours accompagné dans son processus de paix et l’organisation des élections de 2005 et 2010 et a sollicité particulièrement au COMESA l’envoi d’une mission d’observation desdites élections.
Enfin, le Deuxième Vice-Président de la République a fait remarquer aux chefs d’Etat et de Gouvernement du COMESA que le monde entier en général et les pays membres du COMESA en particulier sont témoins des progrès tangibles enregistrés par la Somalie en matière de paix, de sécurité et de stabilité grâce notamment aux efforts consentis par le peuple somalien, les pays de la région, les Nations Unies ainsi que la communauté internationale. C’est à cet égard qu’en vue de la consolidation de tous ces acquis, le Gouvernement du Burundi a demandé au Secrétariat Général du COMESA à encourager le Gouvernement de la Somalie à demander son adhésion dans ce vaste ensemble économique mais qu’en attendant la formulation de cette demande et son approbation, le Burundi souhaite que ce pays soit invité à prendre part dans les prochaines réunions en qualité d’observateur.

Calendrier

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8