Le Deuxième Vice-Président de la République préside les cérémonies de remise des prix « Public Procurement Awards EAC/ Burundi 2013
Article mis en ligne le 10 février 2014

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce vendre 07 février 2014, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, a présidé les cérémonies de distinction officielle des Autorités Contractantes qui se sont le plus distinguées dans la passation et la gestion des marchés publics de leurs entités administratives au cours de l’exercice 2013. Ont été primés le Ministère de l’agriculture et de l’élevage et la Direction générale des affaires pénitentielles.

Au cours de ces cérémonies, le Deuxième Vice-Président de la République a fait savoir qu’une bonne passation et gestion des marchés publics constitue d’une part, une des fondations pour la bonne gestion des finances publiques et la maîtrise des budgets nationaux et d’autre part, un élément important de promotion et de consolidation de la bonne gouvernance économique dans le pays. Il a rappelé que le Code des marchés publics édition 2008 est une réforme qui est venue consacrer particulièrement la décentralisation et la déconcentration dans le domaine des marchés publics, rendre plus fluide, plus rationnel et plus rassurant le processus de passation des marchés publics. Aussi, à travers la réforme de 2008, les différentes autorités contractantes ont-elles été davantage responsabilisées à travers notamment leurs Cellules de gestion des marchés publics, pendant que des structures de contrôle et de régulation ont été mises en place, a-t-il martelé.

Le Deuxième Vice-Président reconnaît par ailleurs une nette amélioration du secteur des marchés publics et cela d’année en année par rapport à l’époque de l’ancienne loi des marchés publics. Selon Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, la réduction sensible du nombre de marchés de gré à gré, la réduction des délais de traitement des dossiers de passation des marchés publics, la réduction des recours portés devant les tribunaux et la réduction des arriérées de règlement des marchés publics constituent quelques-uns des témoignages éloquents des avancées enregistrées dans ce secteur.

Toutefois, il souligne que le Gouvernement du Burundi est conscient que le code des marchés publics actuel a encore des lacunes ; d’où il a entrepris depuis quelques temps, deux exercices importants, l’un portant sur l’audit de la conformité de passation des marchés publics depuis la mise en place de la réforme de 2008, et l’autre portant sur la révision de ce Code.

Au sujet du projet de révision du Code des marchés publics en vue de l’améliorer davantage, le Deuxième Vice-Président a révélé que l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a déjà engagé un processus participatif de consultation de tous les partenaires et autres acteurs directement concernés pour recueillir des observations, des avis et suggestions utiles à cette fin. L’objectif ultime de l’exercice étant de finaliser un Code des marchés publics révisé, plus clair, plus facile à interpréter et plus adapté à certaines réalités de terrain, sans oublier de l’harmoniser à ceux des différentes communautés économiques sous régional dont le Burundi est membre.

Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a enfin félicité les Autorités contractantes qui se sont améliorées plus que les autres dans les meilleures pratiques des marchés publics au cours de l’année 2013 et a encouragé les autres à leur emboîter le pas, en faisant plus d’efforts au cours de cette année 2014 pour rejoindre le cercle des meilleurs.

Calendrier

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8