L’amélioration du climat des affaires demeure une des priorités du Gouvernement du Burundi
Article mis en ligne le 13 décembre 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce vendredi 13 décembre 2013, le Secrétariat Exécutif des Réformes du Doing Business tient un atelier de validation des projets de lois relatives aux réformes pour l’amélioration du climat des affaires au Burundi sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République.

Dans son allocution, Monsieur le Deuxième Vice-Président a fait savoir que ledit atelier s’inscrit dans le cadre du suivi des conclusions de la retraite sur les réformes pour l’amélioration du climat des affaires, organisée du 11 au 12 novembre dernier et dont l’une des principales recommandations formulées par les participants avait trait à l’accélération du rythme de réformes pour améliorer davantage le climat des affaires ainsi que le classement du pays dans les prochains rapports Doing Business.
Son Excellence Gervais Rufyikiri a mis en exergue quelques lois et propositions d’amendement qui vont être analysées notamment la loi sur les suretés mobilières, la loi sur le cadre légal du Crédit Bureau, la loi sur l’insolvabilité, l’adhésion du Burundi à la Convention de New York, l’amendement de certains articles du code de commerce, du code des sociétés privées et à participation publique, la loi portant sur les droits d’enregistrement en matière foncière ainsi que l’harmonisation des lois commerciales avec celles de la Communauté Est Africaine.
Le Deuxième Vice-Président a confié que le Gouvernement du Burundi se réjouit du pas déjà franchi dans l’amélioration du climat des affaires et du travail remarquable déjà accompli ayant permis depuis 2012, une amélioration visible du climat des affaires et subséquemment un meilleur classement du pays en la matière dans le concert des nations. A ce sujet, il a rappelé que pendant trois années consécutives, le Burundi figure parmi les dix meilleurs pays au monde les plus réformateurs et fait partie des pays qui ont sensiblement amélioré les performances au niveau du classement des pays par la Société Financière Internationale.
Monsieur le Deuxième Vice-Président a invité les participants à avoir constamment à cœur que l’amélioration du climat des affaires est un processus permanent et de longue haleine requérant un engagement sans faille de toutes les parties prenantes. A ce titre, il appelle tout un chacun à œuvrer sans relâche en vue de permettre au Burundi de demeurer parmi les champions dans l’amélioration du climat des affaires, tout en soulignant également que la promotion d’un secteur privé dynamique qui contribue efficacement à la croissance économique et au développement social et économique du pays en dépend largement.
Il a par ailleurs réitéré ses remerciements à toutes les parties prenantes pour le travail déjà abattu, tout en leur demandant de poursuivre inlassablement leur travail pour initier davantage des réformes à mettre en œuvre sur tous les indicateurs du climat des affaires et adapter chaque fois que de besoin les lois y relatives afin d’améliorer le classement et faire du Burundi une destination préférée pour les investisseurs.

Calendrier

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8