Le Deuxième Vice-Président de la République rehausse de sa présence les cérémonies de commémoration du vingtième anniversaire de la Maison Shalom
Article mis en ligne le 2 novembre 2013
dernière modification le 6 novembre 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Jeudi 31 octobre 2013, la Maison Shalom de Ruyigi a soufflé ses vingt bougies. Les cérémonies de cet événement ont vu la participation de Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, qui avait représenté le Gouvernement du Burundi. Cette journée a été célébrée sous le thème « La victoire de l’amour sur la haine » avec pour slogan « La haine n’aura pas le dernier mot ». A la même occasion, les nouveaux bâtiments de l’Hôpital Rema ont été inaugurés.

Les discours prononcés à cette occasion invitaient tout un chacun à asseoir l’amour, le pardon, la vérité et à promouvoir la réconciliation. Dans son homélie, l’Evêque de Ruyigi, Mgr Blaise Nzeyimana a laissé entendre que le pardon a été prévu par Dieu lui-même. Il a, en outre, souligné que l’homme seul ne peut rien sans l’aide de Dieu. Mgr Nzeyimana a invité le peuple burundais à se détourner du mensonge et à asseoir la vérité en mettant Dieu au centre de tout.
Dans son allocution, le Deuxième Vice-Président de la République a d’abord félicité, au nom du Gouvernement du Burundi, le responsable de la Maison Shalom, Madame Marguerite Barankitse pour sa bravoure l’ayant permis d’hypothéquer sa vie pour accomplir une mission aussi délicate - étant donné que le pays était en pleine crise- pour que les enfants trouvent refuge.
Pour le Deuxième Vice-Président, les vingt ans d’existence de la Maison Shalom doivent être une occasion pour tout burundais de regarder d’où nous venons et où nous allons. Il a émis son souhait de voir les actions de Margueritte Barankitse, servir de leçon pour le peuple burundais.
Selon Monsieur le Deuxième Vice-Président, la célébration de ce vingtième anniversaire de la Maison Shalom doit nous rappeler que ce centre est né suite aux massacres de 1993 qui ont suivi l’assassinat du Président Melchior Ndadaye et occasionné beaucoup de morts et d’orphelins. C’est une célébration qui doit donner au peuple burundais la force de sauvegarder la paix chèrement retrouvée et travailler d’arrache-pied pour combattre la pauvreté par l’amour du travail afin de rattraper le retard enregistré. Son Excellence Gervais Rufyikiri a confié que l’existence de l’Hôpital Rema, de la fromagerie et de l’usine de production de farine fortifiée qu’il a pu visiter est une preuve que le développement socio-économique est possible. Il a terminé son mot en rassurant que l’avenir du pays est meilleur, en revenant surtout sur la conférence sectorielle tenue du 28 au 30 octobre 2013 qui a été un réel succès, au regard de la participation massive et active et les engagements formulés par différents partenaires au développement du Burundi.

Calendrier

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8