La Banque Mondiale félicite le Burundi pour son meilleur classement dans le rapport Doing Business 2014
Article mis en ligne le 31 octobre 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Mardi 29 octobre 2013, au Bureau de la Banque Mondiale au Burundi, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri a participé dans une vidéo conférence organisée par le siège de la Banque Mondiale pour le lancement officiel du rapport Doing Business 2014. Ce rapport classe le Burundi 140ème sur 189 économies du monde évaluées, soit une progression de 17 places par rapport au rapport Doing Business 2013 où il était classé au 157ème rang.

La Banque Mondiale a félicité le Burundi pour avoir réalisé un progrès remarquable dans les réformes visant l’amélioration du climat des affaires après seulement deux ans de réformes. Le Burundi est également félicité par cette institution pour être classé pour la troisième fois consécutive parmi les 10 meilleurs pays au monde meilleurs réformateurs de l’année 2014. Sur l’ensemble de 10 indicateurs évalués par la Banque Mondiale, le Burundi a réalisé 6 réformes et a connu une progression de 72 places sur l’indicateur de transfert de propriété, soit de la 124ème place à la 52ème.

Le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Burundi, Monsieur Rachidi B. Radji a souligné que la Banque Mondiale se mobilise pour offrir son assistance technique au Gouvernement du Burundi à travers le programme d’amélioration du climat des affaires et le projet de développement du secteur privé. Il a confié que la Banque Mondiale se réjouit d’avoir été au côté du Burundi dans ce parcours et d’avoir contribué à positionner le pays comme l’un des meilleurs réformateurs au monde.

Il a également félicité les autorités Burundaises plus particulièrement Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République pour le leadership et son engagement ayant été à la base des performances du Burundi dans l’amélioration du Climat des Affaires.

Monsieur Rachidi Radji a salué les efforts de Trade Mark East Africa (TMEA) pour son soutien financier qui a permis également le succès du programme d’amélioration du climat des affaires au Burundi.

Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a remercié ceux qui ont contribué financièrement et techniquement dans ce processus des réformes. Il a promis que le Burundi compte poursuivre les réformes d’ordre législatif nécessaires en vue d’améliorer le classement sur l’ensemble des indicateurs du Doing Business.

Les réformes reconnues par le rapport Doing Business 2014 pour le Burundi sont liées à la création d’entreprises, l’octroi de permis de construire, l’accès à l’électricité, le transfert de propriété, paiement des taxes et impôts et le commerce transfrontalier. Parmi ces réformes figure la création des guichets uniques au mois de mars 2013 pour le permis de construire, le transfert de propriété et le raccordement à l’électricité, ce qui a permis la réduction du coût, de procédures et des délais.

Selon la Société Financière Internationale du Groupe de la Banque Mondiale, au niveau mondiale, trois économies africaines ont effectué la plus forte progression à travers différents domaines mesurés par le rapport : Il s’agit du Burundi pour le transfert de propriété, le Bénin pour le commerce transfrontalier et la Côte d’Ivoire pour l’exécution des contrats.

Calendrier

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8