L’ONU- Femmes félicite le Burundi pour les progrès réalisés dans la promotion de la femme Burundaise
Article mis en ligne le 29 octobre 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce Mardi 29 octobre 2013, Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République du Burundi Dr.Ir. Gervais Rufyikiri a reçu en audience Monsieur Jérémie Bernard DELAGE, nouveau Représentant de l’ONU-FEMMES au Burundi. Il venait pour se présenter et informer le Deuxième Vice-Président au sujet des objectifs que l’ONU-FEMMES a pour le Burundi.

Au cours de cette visite de courtoisie, Monsieur Jérémie Bernard DELAGE a indiqué que l’ONU-FEMMES félicite le Burundi pour d’une part, les progrès énormes réalisés en matière de promotion de la femme burundaise surtout pour la représentation de cette dernière dans les institutions et d’autre part, pour la ratification par le Burundi des différents protocoles visant l’égalité des genres. Il a exprimé son désir de travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement du Burundi et a promis de soutenir tous les ministères concernés pour promouvoir l’égalité des genres.
Le Deuxième Vice-Président a souhaité la bienvenue à son hôte et pleins succès dans ses nouvelles fonctions. Il lui a confié que le Burundi a une base solide depuis 2005 basé sur la Constitution Burundaise prévoit au minimum 30% de représentation des femmes dans les institutions de prise de décision.
Au niveau du code pénal, des améliorations ont été faites notamment celles sanctionnant les abus commis à l’endroit des femmes. Le Deuxième Vice-Président lui a fait remarquer que le secteur éducatif connait également des avancées remarquables au regard de la scolarisation à l’école primaire qui a presque atteint la parité entre filles et garçons. Il a souligné que cette parité sera aussi atteinte au niveau du secondaire et de l’Université dans les années à venir. S’agissant des défis rencontrés par les femmes burundaises, il a mentionné ceux liés à leur autonomisation économique, à la succession, etc.
Le Deuxième Vice-Président a également noté que le Burundi attend de l’ONU-FEMMES, une mobilisation des moyens pour l’amélioration de la législation et le soutien aux femmes particulièrement celles du monde rurale.
Les deux personnalités ont aussi échangé sur le protocole de Maputo qui n’a pas encore été ratifié par le Burundi. Le Deuxième Vice-Président a proposé un peu de patience car ledit protocole comprend des articles très sensibles pour la population Burundaise comme l’avortement, la succession, etc.

Calendrier

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8