Réunion du Forum Politique du Groupe de Coordination des Partenaires au Développement du Burundi
Article mis en ligne le 7 octobre 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce vendredi 04 octobre 2013, le Gouvernement du Burundi a organisé une réunion du Forum Politique du Groupe de Coordination des Partenaires sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri. Ce fut l’occasion pour les ministères concernés de faire des exposés sur les cinq thématiques qui feront objet des conférences sectorielles prévues du 28 au 30 octobre 2013. Ces thématiques sont les suivantes : Bonne gouvernance et consolidation de la paix, Santé et lutte contre le Sida, Environnement et ressources naturelles, Intégration régionale et Développement du secteur énergétique. Ce fut également une opportunité pour les partenaires au développement de réaffirmer leur engagement à accompagner le Burundi dans son long parcours vers le développement durable.
S’exprimant pour le compte des partenaires, Monsieur Parfait Onanga Anyanga, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Burundi, a fait savoir que la Communauté internationale reconnaît les efforts du Gouvernement du Burundi en vue d’un développement durable et d’une bonne gouvernance économique et sociale. Toutefois, il a interpellé le Gouvernement du Burundi à redoubler d’efforts pour relever les défis auxquels il fait face en l’occurrence l’optimisation de l’intégration régionale et le renforcement des bases politiques. Monsieur Parfait Onanga Anyanga a martelé que seules la détermination et la solidarité dans l’action sont des éléments clés pour relever les défis. Il a, en outre encouragé les partenaires à ne pas se lasser à soutenir le Burundi. Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Burundi a, par ailleurs, fait remarquer que la criminalité ne cesse d’augmenter au Burundi suite à la pauvreté et la mauvaise situation sociale due en grande partie au grand nombre de jeunes sans aucun moyen pour planifier leur futur. A cet égard, il a invité les autorités burundaises à tout faire pour empêcher les détournements des fonds destinés aux groupes vulnérables comme c’est devenu d’usage dans pas mal de pays.
Pour sa part, le Deuxième-Vice président de la République a exprimé sa profonde gratitude à tous les partenaires au développement pour leurs appuis multiples et multiformes sans lesquels le Burundi n’aurait pas réalisé des avancées significatives dans différents secteurs de la vie nationale. Il a également lancé un appel à tous les partenaires à répondre présents aux prochaines conférences sectorielles avec des messages forts à la hauteur des appuis attendus.
Au cours des échanges, les partenaires sont revenus sur l’assainissement de l’environnement sécuritaire à la veille des élections de 2015 ; la bonne gouvernance et la maitrise de la démographie qui, selon eux, sont des question transversales dont le développement durable est tributaire ; l’assainissement de l’environnement par la diversification des formes d’énergie, surtout à l’endroit des pauvres ; l’équité à l’accès à la terre par les hommes et les femmes et la justice pour tous en vue de la consolidation de la paix ; le désenclavement du Burundi par le développement du corridor sud tout en n’ignorant pas d’autres corridors ; etc.
Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a clôturé cette session d’échanges en invitant tous les ministres concernés à tenir en compte toutes les recommandations issues des débats et de les intégrer dans les notes finales à présenter lors de la prochaine conférence sectorielle

Calendrier

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8