Retraite gouvernementale sur l’évaluation de la politique et des institutions nationales
Article mis en ligne le 30 septembre 2013
dernière modification le 2 octobre 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Le Gouvernement du Burundi en collaboration avec la Banque Mondiale a organisé à Gitega, du 30 septembre au 01 octobre 2013, une retraite gouvernementale sur le thème : Evaluation de la politique et des institutions nationales (country Policy and Institutional assessment). Les cérémonies d’ouverture ont été rehaussées par Son Excellence Monsieur Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi.

Dans son allocution d’ouverture, il a fait remarquer aux participants que l’un des axes sur lequel est bâti le cadre stratégique de croissance et de lutte contre la pauvreté, deuxième génération est le renforcement de l’Etat de droit et la consolidation des acquis en matière de gouvernance dans ses multiples facettes demeure une des grandes priorités du gouvernement du Burundi.
Il a à ce titre souligné que la vision et la détermination du Gouvernement du Burundi est d’améliorer sensiblement tous les indicateurs du CPIA de sorte à amener la moyenne au-dessus du seuil de 3, 3 en ce sens qu’une nette amélioration du score est observée pour la composante politique d’inclusion sociale et d’équité où le Burundi a la cote de 3,6 sur un total possible de 6.

Le Président de la République a ainsi invité les participants à la retraite de réfléchir et d’échanger sur les critères d’évaluation ainsi que sur la note attribuée à chaque indicateur pour une plus grande compréhension, à mettre en relief des propositions concrètes, des stratégies appropriées et des recommandations à mettre en œuvre à même de contribuer à l’amélioration de toutes les composantes du CPIA et à positionner le Burundi à un score supérieur à 3,3.

Il a instruit tous les responsables des institutions à développer la culture de la publication des réalisations accomplies en vue de constituer une base de données et d’informations utiles à mettre à la disposition du public et des évaluateurs dans différends domaines.
Il a terminé son allocution en réitérant les remerciements du Gouvernement du Burundi à l’endroit de la Banque Mondiale pour ses multiples appuis et particulièrement son appui technique et financier ayant permis l’organisation de ladite retraite d’une grande importance pour l’avenir du Burundi.
Il a également remercié tous les autres partenaires au développement pour leurs multiformes appuis et la meilleure attention réservée aux perspectives d’avenir du Burundi en matière de développement social et économique et leur a demandé d’accompagner inlassablement le Burundi en vue de la mise en œuvre des programmes et projets de développement en vue de lutter efficacement contre la pauvreté. Enfin, il a promis que le gouvernement fera siennes toutes les recommandations qui seront issues de cette retraite gouvernementale ( voir l’intégralité du discours) :

PDF - 151 ko

Calendrier

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Pas d'évènements à venir

A télécharger



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8