Le Deuxième Vice-Président de la République rencontre les responsables des universités et établissements d’enseignement supérieur publics et privés
Article mis en ligne le 27 août 2013
dernière modification le 30 août 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce mardi 27 Août 2013, au Centre d’Etudes des Langues du Burundi,CELAB, Son Excellence Monsieur Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-Président de la République du Burundi a tenu une réunion à l’intention des responsables des universités et d’enseignement supérieurs publics et privés. Le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ainsi que la Ministre de l’enseignement de base et secondaire ont pris part à cette rencontre.

L’objet de cette réunion était d’échanger sur la qualité de l’enseignement supérieur, échanger des expériences et les défis à relever en vue de bien préparer la prochaine rentrée académique. Les échanges ont focalisé l’attention sur l’état des lieux de la qualité de l’enseignement aujourd’hui, les voies les meilleures pour améliorer la qualité de l’enseignement y compris l’augmentation de la capacité d’accueil, les critères d’accès à l’enseignement supérieur, la diversification des filières d’enseignement, le système d’évaluation, la décentralisation de l’enseignement supérieur pour le bénéfice des jeunes vivant dans les mileux ruraux, les facilités à offrir par le gouvernement aux universités et structures d’enseignement supérieur privées, le respect des normes exigées, l’obtention des parcelles pour la construction des locaux. Les échanges ont permis de mettre en relief une recommandation importante, celle de l’organisation des états généraux de l’éducation pour se pencher sur tous les défis auxquels l’enseignement à tous les niveaux fait face.

Le Deuxième Vice-Président a noté que les préoccupations des responsables des universités sont identiques à celles du gouvernement qui déploie des efforts en vue de l’amélioration de l’enseignement en quantité et en qualité. Au sujet des préoccupations soumises, il a promis que le gouvernement qui a l’objectif de promouvoir un enseignement de qualité va s’y pencher pour voir ce qui peut être fait dans le court, moyen et long-terme. Il a tenu a souligner qu’il est possibe de relever la qualité de l’enseignement et de récupérer le retard accumulé pendant les moments de crise. Il a demandé aux responsables de ces universités de s’approprier le sustème BMD en soulignant que c’est par cette voie que l’on pourra avoir des professeurs aptes à former dans ces universités. Il les a encouragé à diversifier les filières d’enseignement, à développer une franche collaboration entre les structures d’enseignement universitaires pour un échanges de moyens ou de facilités à leur disposition pour plus de complémentarité. Le Deuxième Vice-Président a demandé aux ministres concernés de tout mettre en oeuvre en vue de l’organisation et la tenue comme souhaité des états généraux de l’éducation. Il a promis aux participants l’organisation régulière de ce genre de réunions.

Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8