Le Deuxième Vice-Président de la République présente au Congrès du Parlement l’exécution du plan d’actions du Gouvernement dans les domaines socio-économiques
Article mis en ligne le 26 août 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République a procédé ce Mercredi 21 Août 2013 à la présentation, devant les deux chambres du Parlement Burundais, de l’exécution du plan d’actions du Gouvernement dans les domaines socio-économiques pour le premier semestre 2013.

Au cours de cette présentation, le Deuxième Vice-Président a focalisé l’attention sur l’amélioration du cadre légal en mentionnant les textes déjà promulgués et ceux en cours d’analyse. Sur le plan de la gestion macroéconomique, le deuxième Vice-Président a montré l’évolution du PIB, le taux d’inflation, la stabilisation de la monnaie et l’instauration d’un Fonds d’Impulsion Economique de Garantie et d’Accompagnement (FIGA). Il a mis en relief l’état de la Gouvernance Economique surtout la lutte contre la corruption, le Country Policy and Institutionnal Assessment (CPIA), l’amélioration du climat des affaires, la politique du Charroi zéro, l’Impôt Professionnel sur les Revenus (IPR) ainsi que les outils d’aide à la prise de décision, les résultats de la conférence de Genève Bien plus, Son Excellence le Deuxième Vice-Président a informé les parlementaires sur l’avancement des travaux de construction et d’entretien des infrastructures routières, sanitaires, administratives, énergétiques etc. Le volet éducation a également été abordé notamment l’état des préparatifs pour l’ouverture de l’école fondamentale au cours de l’année scolaire 2013-2014.

Le Deuxième Vice-Président a également mis en exergue les principaux défis à relever dans les domaines socio-économiques. S’exprimant sur les perspectives d’avenir pour le second semestre, le Deuxième Vice –Président a indiqué que le Gouvernement va veiller à ce que les budgets ne tombent pas en annulation, continuer à mobiliser les partenaires au développement notamment l’organisation de la conférence sectorielle d’octobre prochain, veiller au succès de la rentrée scolaire ainsi que la poursuite de la campagne de lutte contre la corruption et les malversations économiques.
Après cette présentation, les députés et sénateurs ont eu l’occasion de poser plusieurs questions et de donner des contributions. D’une manière générale, ils ont apprécié le contenu du document présenté.
Parmi les questions posées figurent celles en rapport avec l’avenir économique du pays dans la sous-région, la politique du charroi zéro, l’école fondamentale, la lutte contre la corruption et les malversations économiques, la construction du chemin de fer, la grève des étudiants du BAC1 et BAC 2 de l’Université du Burundi, la réhabilitation et bitumage des routes, l’exploitation des ressources minières en l’occurrence le Nickel, l’énergie etc.
Au terme de cette présentation, le Deuxième Vice-Président a remercié les députés et sénateurs pour leurs questions et contributions et a saisi de l’occasion pour leur demander d’accélérer l’adoption du nouveau code minier et d’aider le Gouvernement à sensibiliser la population à contrôler les naissances en soulignant que la pression démographique au Burundi est un handicap majeur pour son Développement.

Calendrier

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8