Lancement officiel du Programme Environnemental d’Assainissement des Eaux du Lac Tanganyika
Article mis en ligne le 19 juillet 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Vendredi 19 juillet 2013, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir Gervais Rufyikiri, a procédé au lancement officiel du Programme Environnemental d’Assainissement des Eaux du Lac Tanganyika.

SE Le VP procédant à l'ouverture de la session

Dans son mot de circonstance, le Deuxième Vice-Président a souligné que le Burundi fait face à une destruction de son environnement due à plusieurs facteurs en l’occurrence les feux de brousse, l’abatage abusif des arbres, un mauvais aménagement des sols et des marais, une recherche effrénée des terres arables occasionnée par une croissance démographique très élevée, etc. Il a ajouté que tous ces facteurs et bien d’autres ont inéluctablement une incidence négative sur l’environnement et le cadre de vie en général et l’environnement et l’assainissement des Eaux du Lac Tanganyika en particulier. Le Deuxième Vice-Président a fait remarquer que le Lac Tanganyika constitue une richesse commune à sauvegarder pour le bénéfice des générations présentes et futures et du développement intégré et durable des pays qui se partagent le Lac Tanganyika à savoir le Burundi, la RDC, le Rwanda, la Tanzanie et la Zambie. De la sorte, le Programme Environnemental d’Assainissement des Eaux du Lac Tanganyika vient à point nommé en ce sens qu’il contribuera de façon significative et durable à trouver des solutions à certains des problèmes environnementaux que connait le bassin du Lac Tanganyika, a-t-il ajouté.
Pour le Deuxième Vice-Président, ledit programme contribuera plus spécifiquement, à promouvoir l’approvisionnement en eau, l’assainissement et la gestion des déchets solides dans 15 villes secondaires des pays riverains du Bassin du Lac Tanganyika, y compris trois villes du Burundi à savoir : Gatumba, Rumonge et Nyanza-Lac. « Le souhait du Gouvernement du Burundi est que ce programme ait un impact positif et visible sur les populations bénéficiaires en permettant à ces dernières à prendre conscience du rôle qu’elles sont appelées à jouer dans la protection et la régénérescence de l’environnement, la gestion durable des ressources, la lutte contre la pollution et dans l’assainissement du milieu », a poursuivi le Deuxième Vice-Président.
Et d’ajouter que c’est par cette voie que l’on pourra faire face aux grands enjeux environnementaux auxquels le Bassin du Lac Tanganyika est confronté en l’occurrence :la dégradation des ressources naturelles, les inondations, la perte de la biodiversité et l’extinction des espèces, le problème de gestion des ressources en eau , la gestion des déchets, le rejet des produits toxiques ou non-biodégradables, la contamination de l’eau de surface et souterraine, la déforestation et l’érosion. Le Deuxième Vice-Président a souhaité que la session soit une opportunité de réfléchir notamment sur les pistes, actions ou modèle de coopération sous-régionale à mettre en œuvre en matière de gestion environnementale, de gestion intégrée des ressources en eau et de développement des stratégies d’adaptation aux changements climatiques en vue de promouvoir une conscience plus accrue dans ces domaines des populations riveraines du Lac Tanganyika.
Le Deuxième Vice-Président a terminé son discours en réitérant l’engagement du Gouvernement du Burundi à faire sienne les recommandations qui seront formulées lors de cette session en vue de la mise en œuvre sans encombre du programme pour le bénéfice des peuples des pays attributaires du Lac Tanganyika.
Vue partielle des participants à la session

Calendrier

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8