Lancement officiel du projet pour accélérer l’atteinte de l’Objectif du Millénaire pour le Développement 1c, PROPA-O
Article mis en ligne le 2 juin 2013
dernière modification le 5 juin 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce vendredi 31 mai 2013, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, a rehaussé de sa présence les cérémonies de lancement officiel du Projet pour accélérer l’atteinte de l’Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD) 1c, PROPA-O.
SE Le VP procédant au lancement du propa-o, à sa droite l'ambassadeur délégué de l'UE, à sa gauche la ministre de l'agriculture et de l'élévage et le Représentant du FIDA

Dans son allocution de circonstance, le Deuxième Vice -Président a rappelé que l’objectif du Millénaire pour le Développement 1c qui vise à réduire de moitié entre 1990 et 2015 la proportion des personnes qui souffrent de la faim est en parfaite harmonie avec les orientations stratégiques du Gouvernement pour le secteur agricole.
A cet égard, le Deuxième Vice -Président a réaffirmé l’engagement du Gouvernement du Burundi à tout mettre en œuvre pour moderniser l’agriculture afin qu’elle puisse satisfaire les besoins de la population et ainsi contribuer à la croissance économique du pays.
Le Deuxième Vice-Président de la République a mis en exergue les défis et les contraintes majeures auxquels l’agriculture burundaise fait face et a souligné que pour y faire face, le Plan National d’Investissement Agricole (PNIA) 20012-2017, fixe les axes stratégiques qui devront être empruntés pour que l’agriculture burundaise puisse jouer pleinement le rôle qui lui est dévolu dans l’alimentation de la population et dans la croissance de l’économie.
S’agissant du PROPA-O, c’est un projet qui vise comme principaux objectifs le renforcement de la disponibilité et la qualité des produits alimentaires en appuyant la production agricole, l’amélioration de l’accès aux produits alimentaires en facilitant l’accès au marché et le développement de certaines filières agricoles ainsi que l’amélioration de la situation nutritionnelle des populations dans 7 provinces de l’Imbo et du Moso à savoir :Bubanza, Cibitoke, Bujumbura, Bururi, Makamba, Ruyigi et Rutana. Ces dernières ont été choisies comme provinces pilotes à cause de leur degré de vulnérabilité plus élevée par rapport à la malnutrition et à l’insécurité alimentaire.
Notons que le PROPA-O s’étend sur quatre ans et va profiter principalement aux producteurs ruraux, aux associations des producteurs ainsi qu’aux ménages les plus vulnérables. Il convient de souligner également que le montant de financement du projet s’élève à 25,7 Millions d’euros.
Son Excellence le Deuxième Vice -Président de la République a remercié vivement tous les partenaires techniques et financiers dans ce projet, à savoir l’Union Européenne, l’Unicef et le Pam et a sollicité la conjugaison des efforts de tout le monde pour la réussite du projet. (Voir l’intégralité du discours).

PDF - 193.3 ko
Allocution ouverture PROPA-O

Calendrier

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Pas d'évènements à venir

A télécharger



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8