La contribution de la jeunesse burundaise sollicitée pour trouver des réponses aux problèmes auxquels elle fait face.
Article mis en ligne le 10 avril 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Son Excellence le Deuxième Vice -Président de la République, Monsieur Gervais Rufyikiri, a procédé, ce Mardi 09 Avril 2013, à l’Ouverture de la Conférence des Représentants de la Jeunesse au niveau national qui se tient du 09 au 11 avril 2013 au chef lieu de la province de Gitega.

SE le Deuxième VP(au milieu)procédant à l'ouverture de la conférence

Dans son mot de circonstance, Monsieur Gervais Rufyikiri a indiqué que ce forum de la jeunesse organisé par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture avec l’appui de NORAD (Agence Norvégienne de Coopération au Développement) est une belle occasion offerte aux jeunes pour analyser toutes les questions qui préoccupent ces derniers en particulier et la population en général en vue de leur trouver des solutions durables. Il a rappelé que le Burundi est classé parmi les pays les plus pauvres de ce monde ; ce qui signifie que la jeunesse Burundaise fait face elle-aussi au problème majeur de pauvreté, au chômage, à l’exode rural, au désespoir avec ses conséquences, à la consommation des stupéfiants, au fléau du VIH-SIDA etc.
Il a précisé, en outre, que la jeunesse burundaise devrait se réjouir du pas déjà franchi par le Burundi en matière de développement social et économique en ajoutant qu’il est grand temps que la jeunesse se donne des objectifs clairs en vue de développer le pays en focalisant particulièrement l’attention sur ce qu’elle aimerait devenir. Il a de surcroît souligné que cette conférence soit une occasion pour formuler des recommandations pouvant aider la jeunesse à se développer, à mieux vivre et à développer le pays. Il a rassuré les participants que le Gouvernement du Burundi, soucieux du développement durable du pays, ne ménagera aucun effort pour mettre en application les recommandions issues de cette rencontre.
Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a profité de cette occasion pour réitérer les remerciements du Gouvernement du Burundi à tous ses partenaires au développement en général et ceux qui interviennent dans les projets du développement de la jeunesse en particulier qui ne cessent de l’appuyer dans ses différents projets de développement. Il a également signifié que les besoins sont immenses dans tous les secteurs de la vie nationale et a demandé aux différents partenaires de rester toujours aux cotés du Burundi, surtout dans la mise en œuvre du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, Deuxième Génération (CSLPII). Ses vifs remerciements ont été également adressés à l’Agence NORAD qui a aidé dans l’organisation de cette conférence tout en lui demandant de continuer à aider dans la mise en œuvre des recommandations qui seront formulées lors cet atelier et dans d’autres projets de développement.
Après l’ouverture de cet atelier, Son Excellence le Deuxième Vice Président de la République s’est rendu sur la colline Tankoma où se trouve le chantier de l’Université Polytechnique de Gitega. C’est à cet endroit où il a reçu la délégation de NORAD conduite par Terge Vigtel, Directeur du Département Société Civile au sein de l’Agence Norvégienne de Coopération au Développement. Au cours d’une interview qu’il a accordée aux Médias, Monsieur Terge Vigtel a indiqué qu’aucun pays du Monde ne saurait se développer sans des personnes instruites et a promis l’appui dans la construction de cette Université.

Calendrier

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8