Le Deuxième Vice-Président de la République invite les banques burundaises à être plus compétitives sur le marché national, régional et international
Article mis en ligne le 8 avril 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Ce lundi 08 avril 2013, Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, a procédé à l’ouverture d’un atelier de deux jours sous le thème : « la banque, son rôle et ses défis » organisé par la Banque de la République du Burundi (BRB) en collaboration avec l’Association des Banques et Etablissements Financiers du Burundi (ABEF).

Dans son allocution d’ouverture de l’atelier, le Deuxième Vice-Président a remercié et félicité les initiateurs de cette activité qui vient au moment opportun et qui rentre dans la droite ligne des préoccupations du Gouvernement du Burundi de rendre le secteur privé en général et le secteur bancaire en particulier le promoteur et catalyseur du développement social et économique du Burundi.

Il a ensuite rappelé que la Vision « Burundi 2025 » et le Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, deuxième génération, accordent une place de choix au secteur privé eu égard à son rôle dans la croissance économique et dans la réduction de la pauvreté.

Son Excellence Gervais Rufyikiri a, par ailleurs, souligné que cet atelier de réflexion est une occasion, d’une part, de consolider le dialogue entre les acteurs du secteur bancaire et d’autre part, trouver des réponses appropriées aux défis de l’heure auxquels les Banques et Etablissements Financiers font face.

Parmi ces défis, il a notamment cité le manque de crédit au monde rural surtout les agri-éleveurs, le manque de crédit à long terme ainsi que la thésaurisation qui fait que les contribuables échappent aux obligations fiscales.

Le Deuxième Vice-Président a invité les représentants des Banques à écouter, communiquer et rassurer les clients et de travailler avec un objectif de contribuer réellement à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté, ce qui permettra d’atteindre le développement durable.

Enfin, il a exhorté les Banques à être plus compétitives, efficaces et de qualité sur le marché national, régional et international surtout en cette période de crise économique et financière mondiale. Il a promis que le Gouvernement du Burundi ne ménagera aucun effort en vue de la mise en application des conclusions dudit atelier pour le bénéfice du développement. (Voir l’intégralité du discours)

PDF - 19.6 ko
Allocution ouverture atelier Banques

Calendrier

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Pas d'évènements à venir

A télécharger



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8