Le Deuxième Vice-Président de la République lance officiellement la semaine santé mère-enfant couplée à l’introduction de la deuxième dose du vaccin contre la rougeole
Article mis en ligne le 16 janvier 2013

par Isidore
Imprimer logo imprimer

Le mardi 15 janvier 2013, en commune Gishubi de la province Gitega, Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Ir. Gervais Rufyikiri, a procédé au lancement officiel de la semaine de la santé mère-enfant couplée à l’introduction de la deuxième dose du vaccin contre la rougeole dans le calendrier vaccinal de routine au Burundi.

Dans son mot de circonstance, le Deuxième Vice-Président a rappelé que le Gouvernement ne ménage aucun effort pour rendre meilleure la santé de la population burundaise, en témoignent les mesures salutaires prises par le Gouvernement depuis 2005, de gratuité de soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et en accouchement ; ce qui a réduit significativement le nombre de décès pour ces catégories de la population. A cela s’ajoutent les centres de santé et les hôpitaux construits dans l’objectif de faciliter l’accès de la population aux soins de santé.

Il a par conséquent lancé un appel à la population burundaise de se faire soigner dans les structures sanitaires et de répondre massivement aux programmes de vaccination. Il a également invité la population à utiliser les moustiquaires imprégnées étant donné que la malaria est parmi les maladies qui causent beaucoup de décès. Monsieur le Deuxième Vice-Président a interpellé la population de Gishubi et partant de tout le pays à faire de l’hygiène le premier devoir dans les familles afin de prévenir les maladies des mains sales.

Son Excellence Gervais Rufyikiri n’a pas manqué d’inviter la population burundaise à limiter les naissances pour le bien-être familial et pour l’intérêt du pays et de préserver la sécurité en évitant toute chose pouvant la perturber.

Il a indiqué que le choix de la commune Gishubi pour abriter ces cérémonies a été dicté par le fait que la province Gitega et plus particulièrement le district sanitaire de Ryansoro, enregistre un faible taux d’adhésion à la carte d’assistance médicale (CAM) comparativement aux autres provinces sanitaires du pays. Il a à cet égard invité la population de la province Gitega à adhérer massivement à la CAM et aux autorités locales de multiplier les séances de sensibilisation à cet effet.

Son Excellence Gervais Rufyikiri a terminé son allocution en demandant aux partenaires œuvrant dans le domaine de la santé de continuer à apporter leurs appuis au gouvernement du Burundi et à la population de toujours suivre les conseils médicaux qui sont prodigués aux structures de santé en vue d’avoir une meilleure santé et par conséquent contribuer au développement durable du pays.

Calendrier

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2012-2017 © Bienvenue sur le site de la Deuxième Vice-Présidence de la République du Burundi. - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.80.8